Appel d’offres : Accompagnement sur le gain en coût global pour la construction et la rénovation de logements sociaux passifs en région PACA

Date limite de remise des offres : le lundi 28 août 2017 à 12h00.

L’objectif est de mettre en place les outils nécessaires pour permettre d’évaluer le coût réel d’une opération en coût global, dans le cadre d’opérations-pilotes :

  • Une opération neuve livrée de niveau standard (permettant d’étalonner le niveau de coût global),
  • Une opération neuve BDM Bronze Passif en étude,
  • Une opération de rénovation en étude (avec à la fois des coûts basés sur une opération standard et une opération BDM Bronze Passif).

Le but final est la maîtrise financière de la gestion patrimoniale par la montée en qualité de la conception, de la réalisation et de l’exploitation des ouvrages.

Pour plus d’information, téléchargez le document de consultation joint à cet article.

Date limite de remise des offres : le lundi 28 août 2017 à 12h00.

Les questions écrites relatives à la consultation étaient à nous soumettre avant le jeudi 27/07/2017 à 18h.

Voici leur synthèse :

Question 1 : Pourriez-vous donner une indication de la taille des 3 bâtiments à étudier ?
Réponse 1 : les 3 opérations à étudier auront autour de 50 logements.

Question 2 : y a t’il un maximum dans le nombre d’experts thématiques (énergétique, économie, architecture,...) que vous envisagez dans chaque équipe ?
Réponse 2 : Non, l’équipe retenue n’a pas de taille limite maximum, néanmoins nous attendons un mandataire principal afin d’avoir un interlocuteur privilégié.

Question 3 : Confirmez-vous que pour notre étude toutes les informations économiques du ressort du maitre d’ouvrage seront fournies aussi bien au niveau des projets en études que du projet livré y compris dans la liste des paramètres donnés en annexe ?
Réponse 3 : nous confirmons que le maître d’ouvrage fournira toutes les informations en sa possession et qu’il sera coopératif et bienveillant. Le prestataire devra cependant investiguer et apporter ses connaissances pour avancer notamment sur les plus-values et moins-values relatives au passif.

Question 4 : Pourrons nous avoir accès aux données énergétiques et économiques réelles observées de vie en œuvre du projet déjà livré et opérationnel dont il est question dans l’échantillonnage ?
Réponse 4 : Oui, le maître d’ouvrage donnera accès à toutes les informations en sa possession quant aux données réelles relevées sur l’opération actuellement en exploitation.

Question 5 : Est-il possible de proposer que le choix de l’échantillonnage soit étendu à plus de 3 projets et porte aussi sur des projets qui ne sont pas forcément en PACA (tout en conservant une problématique de confort d’été) en raison de leur intérêt pour l’étude et pour la conception de l’outil envisagé ?
Réponse 5 : Oui, l’échantillon d’étude peut être élargi à plus de 3 projets étudiés, à condition de respecter l’enveloppe budgétaire indiquée en réponse 11. En revanche les projets étudiés seront situés uniquement en PACA.

Question 6 : Sera-t-il possible de visiter la (ou les, voir ci avant) échantillon(s) de bâtiment sur lesquels portera l’étude et d’effectuer des enquêtes de satisfaction ?
Réponse 6 : Oui, bien sûr, ce sera même indispensable.

Question 7 : Confirmez-vous que la liste des paramètres qualitatifs et quantitatifs que vous proposez pour évaluer le coût global est non exhaustive ?
Réponse 7 : oui, la liste des paramètres proposée est non exhaustive.

Question 8 : A ce titre pourrons-nous rajouter des paramètres affectant le coût global du projet, qu’ils soient de type intangibles ou bien représentent des externalités au-delà des paramètres fournis en annexe du document de consultation ?
Réponse 8 : oui, mais les paramètres ajoutés seront soumis, au préalable, à la validation du comité de pilotage.

Question 9 : Est-il envisageable de proposer que notre outil se penche aussi sur l’influence du comportement de l’usager sur le cout global ?
Réponse 9 : oui.

Question 10 : Envisagez-vous de sélectionner non pas une équipe mais plusieurs équipes pour développer cet outil en cout global ?
Réponse 10 : non.

Question 11 : Est-il possible d’avoir une fourchette ou le montant maximum de la mission telle que vous l’avez estimée avec Erilia ?
Réponse 11 : la mission sera comprise entre 20 et 33 K€ HT.

Question 12 : Est-il possible d’être plus précis sur la méthode de notation des candidats au-delà des % affectés à divers critères ?
Réponse 12 : non, la notation des offres se fera de la manière indiquée page 9 du cahier des charges de consultation.

Question 13 : Les phases de vie du bâtiment concernent-elles la partie programmation et exploitation ? ou les phases type loi MOP ?
Réponse 13 : les phases de vie du bâtiment indiquées concernent effectivement les parties conception, réalisation et fonctionnement entendues au sens de la démarche BDM.

Question 14 : La STD sera-t-elle conduite sur un bâtiment de logements existant ou neuf ? Est-ce que le logiciel de STD est imposé ?
Réponse 14 : Les STD seront conduites sur les 3 opérations à étudier : une opération neuve construite et en fonctionnement, une opération neuve en phase conception et une opération existante à réhabiliter en phase conception. Le logiciel de STD n’est pas imposé.

Question 15 : Pouvez-vous préciser la différence de configuration d’analyses entre « une opération neuve livrée de niveau standard, qui sera comparée avec ce qu’elle aurait été si elle avait été livrée en BDM Bronze Passif » et « une opération neuve en étude de niveau standard, comparée à ce stade à une opération BDM Bronze passif » ?
Réponse 15 : Dans le premier cas, on part sur une opération livrée, donc bénéficiant d’éléments de coûts effectifs ; dans le second cas, on part sur des hypothèses en étude.

Question 16 : Pouvez-vous préciser ce que vous attendez comme type de compétences en marketing ? Agence de communication ?
Réponse 16 : pour la partie questionnaires de satisfaction, comme pour la conception d’un outil ergonomique et fonctionnel, des compétences en marketing sont utiles.

Haut de page